ALTERVILLES > Programme et organisation > Master2/5 anne


Ateliers de professionnalisation

   
Techniques de participation
Prendre au sérieux la question – floue – de la participation et l’aborder au travers des techniques plus ou moins formalisées mises en œuvre pour la susciter, la « soutenir », l’encadrer, la formaliser, etc. Cet enseignement prend appui sur des acteurs impliqués dans des projets participatifs d’envergure différente et déployés dans des configurations urbaines  singulières.

   

 Pratiques de la négociation
 Dans les processus de grande et petite fabrique urbaine, les activités de négociation se déploient à la mesure de la pluralisation des acteurs de l’urbain et de leur hétérogénéité, des enjeux de valorisation foncière, des rapports de force, des dispositifs participatifs, etc. Cet enseignement est destiné à doter les étudiants de compétences et de capacités de négociation dans différents contextes.

   

Techniques de prospective
L’objectif de cet enseignement est de comprendre l’évolution des formes de la prospective urbaine, de découvrir les différentes facettes de la prospective, de la construction et la collecte des connaissances, à la construction de scénarios en passant par les modalités d’association des acteurs et des organisations.

   

4 ateliers « Alternatives urbaines » à choisir parmi les 7 suivants :

    1. Economies sociales, marginales, solidaires

S’intéresser aux activités économiques dites « marginales », « résiduelles » ou « informelles » et à leur contribution à l’économie urbaine et à l’intégration sociale des groupes sociaux et à l’animation urbaine.

    1. Métabolismes urbains (consommation et approvisionnement en villes)

Analyser les pratiques de consommation et comment elles influencent les formes et fonctionnements des  villes. Comprendre les logiques d’approvisionnement et du commerce en villes ; s’intéresser aux politiques (redynamisation commerciale, circuits courts) qui visent à structurer les pratiques de consommation.

    1. Reconversion économique

La reconversion tertiaire est-elle le seul horizon possible pour les villes ? Les villes peuvent-elles se passer d’une base industrielle ? Le séminaire mobilise et analyse des expériences de villes et de territoires qui se sont dotés de stratégies néo-industrielles.

    1. Alternatives de gestion des services urbains

Connaître la genèse des grands services urbains en réseau (eau, électricité, voirie, transports collectifs, etc.) et l’évolution de leur mode de gestion (régie, concession). Comprendre les stratégies des grands groupes de services urbains et la manière dont les villes peuvent s’armer face à ces acteurs.

    1. Villes et ethnicité

Le séminaire s’attache à comprendre l’émergence des enjeux d’ethnicité dans les villes européennes, examine la manière dont les villes reconnaissent l’enjeu de l’ethnicité et la gère ? L’ethnicité peut-elle être conçue comme une ressource pour l’action publique urbaine ?

    1. Cultures urbaines

Le séminaire identifie et analyse les modalités de pensée et d’action à l’œuvre dans les cultures urbaines contemporaines et leurs capacités d’action sur les inégalités sociales dans différentes configurations urbaines.

    1. Risques, marges et politiques urbaines

La confusion entretenue entre espaces à risque et marges urbaines, entre marginalité sociale et populations dites « à risque » oblige à travailler de manière spécifique sur ces catégories et surtout sur la manière  dont ces espaces et ces populations sont saisis dans des politiques urbaines qui interviennent moins pour corriger des « défauts » que pour mobiliser des ressources discréditées et invisibles.